Coopération Internationale

Dans le but de faciliter les échanges en matière de recherche et de formation, l’UNA compte procéder à l’identification de tous les partenaires nationaux et internationaux et établir un annuaire de partenaires potentiels pour chacune de ses structures composantes, conformément à son plan stratégique 2017-2020.

Elle a hérité de quelques conventions et collaborent déjà avec des institutions universitaires étrangères (arabes, africaines, européennes et américaines). Il nous faudra :

  • Réactualiser sur le plan international, les accords qui existent déjà (avec l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, l’Egypte, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la France, l’Espagne, l’Italie, la Suisse, le Canada, etc) et l’adhésion aux associations et réseaux thématiques ;
  • Initier de nouvelles collaborations (au Maghreb, au Machregh ; en Amérique, en Asie), et des actions avec certaines organisations internationales (comme l’UNESCO, l’ISESCO, l’OMS, l’UNICEF, le FNUAP).

Pour bien réussir notre ouverture sur le monde, il nous faudra identifier les actions de coopération à réaliser, et les évaluer. Les accords seront mis en œuvre à travers :

  • La mise en place de cotutelle pour les thèses qui seront lancées très bientôt ;
  • La réalisation de projets de recherche ou de formation en commun ;
  • L’organisation des conférences, des congrès, des séminaires, des colloques et de symposiums internationaux ;

L’échange d’enseignants chercheurs des établissements universitaires pour des périodes des courtes durées.